Dons contact

Lutte contre la pauvreté: le bilan est jugé « positif » mais des « défis » restent à relever

Les partenaires du Programme national de prévention et de lutte contre la pauvreté, qui prend fin en 2018, tirent un bilan 'positif'. Mais rien n'est gagné, ont-ils admis vendredi (7 septembre) à Berne lors d'une conférence finale.

'Il reste énormément à faire', a déclaré Alain Berset au début de la Conférence nationale contre la pauvreté. 'La pauvreté n'est pas vaincue', a ajouté le président de la Confédération, qui la juge 'inacceptable' dans un pays aussi riche que la Suisse.

Au vu du taux de pauvreté actuel de 7,5% et des changements structurels qui affectent l'économie, la Confédération, les cantons, les villes et les communes ont décidé de poursuivre leurs efforts jusqu'en 2024, indiquent-ils dans une déclaration commune. Le nouveau programme, rebaptisé Plateforme nationale contre la pauvreté, sera doté de moyens inférieurs, comme déjà annoncé le 18 avril dernier par le Conseil fédéral.

Le budget a été ramené à 2,5 millions de francs sur cinq ans contre 9 millions pour la période 2014-2018. Après la phase intensive du programme, le rôle de la Confédération sera désormais d’accompagner la mise en oeuvre par les cantons et les communes des recommandations qui ont été formulées. Les domaines prioritaires sont la promotion des chances de formation, l'intégration sociale et professionnelle et l'amélioration des conditions de vie générales.

Source : rjb.ch/ats

L'article entier de ats/rjb.ch

 Interview de RTS avec Hugo Fasel, directeur de Caritas Suisse

Présentation et exposé des orateurs de la conférence